Pages

mercredi 26 octobre 2011

Nouveau coming-out

Autre histoire qui m'est arrivée il y a quelques jours : un autre coming-out !
Mes amis, mes vrais, je les compte sur les doigts d'une main d'un Simpson.
Comme vous le savez, deux de mes amis étaient au courant, il ne me restait plus qu'à prévenir une dernière amie.
On ne se voit pas souvent, malheureusement, mais on se connait depuis une paire d'années et nous sommes de très bonnes amies. Si on ne se voit pas, il y a toujours internet et le téléphone !

Elle savait que je n'étais pas en trop bon état ces derniers mois mais n'en connaissait pas la raison car je n'arrivais pas à lui dire. Comme d'habitude, serais-je tentée de dire.

Nous nous sommes enfin parlées ! Et la plus surprise des deux fut moi lorsqu'elle m'a répondu "C'est bizarre, j'y avais déjà pensé et je ne suis même pas étonnée du tout".
Je me prends la tête pour trouver le moment et la manière et à la limite elle le savait déjà !

Inutile de préciser qu'elle le prend bien et que ça ne change pas grand chose vu qu'elle s'en doutait un peu.

Il faut quand même noter que c'est une personne que je ne vois que quelques fois par an à peine qui a remarqué quelque chose alors que d'autres que je vois plusieurs fois par semaine ne se doutaient de rien.
Ce n'est bien sûr pas un reproche !
Mais je suis franchement épatée sur ce coup-là.


En lisant les histoires des unes et des autres, j'avais vraiment peur que cela se passe mal vu que ça à l'air d'être une constante. Mais ça va, je suis rassurée. Bon, on va voir avec le temps si je suis toujours accueillie bras ouverts lorsque les changements prendront forme.

Je n'ai plus qu'à espérer que la suite des opérations se déroulent de la même façon :-)

jeudi 20 octobre 2011

Epilation : trois semaines plus tard.

Un rapide petit feedback sur l'épilation après presque 3 semaines.
J'avoue avoir été un peu inquiète au début. Vu le manque de rougeurs après la séance, j'avais un peu peur que ce soit en fait raté.
En même temps, vu la sensation de chaud (expliqué précédemment), j'avais quand même bon espoir. Et j'ai bien fait d'y croire.

Les jours qui suivent l'épilation, impossible de passer un rasoir : trop douloureux. Mais étant donné que les poils ne poussent plus, ce n'est pas trop grave.
Si les poils ne poussent plus, ils sont quand même éjectés tout doucement. Ce qui fait qu'au bout de quelques jours le rasoir refait son entrée. Et même en rasant, on a toujours cette impression de barbe de 3 jours ! Une horreur !!

Oui mais, après 10 à 15 jours, belle surprise : tous les poils noirs sont tombés petit à petit !
Alors là, la joie est immense ! Bon, c'est pas encore totalement net mais franchement, quelle différence !
Je sais que ce n'est que temporaire et que les nouveaux poils vont bientôt réapparaître mais en attendant, je savoure :-)

Malheureusement, parce qu'il faut toujours qu'il y ai un malheureusement : les poils blancs, eux, ne bronchent pas. Ils restent là, continuent à se reproduire et à pousser !
Je le savais, ce n'est pas une surprise. Ce qui est une surprise c'est la quantité de poils blancs que j'ai ! L'électrolyse est une obligation chez moi ! Mais je fais d'abord le laser pour virer tous les noirs vu que, d'après ce que j'ai pu lire, l'électrolyse est plus douloureux.

Nouvelle séance dans un petit peu plus d'un mois. Actuellement je ne suis pas trop impatiente vu que les poils noirs sont aux abonnés absents mais j'attends quand même cette deuxième séance :-)

dimanche 2 octobre 2011

Epilation : c'est parti !

Ce vendredi, a eu lieu ma première séance de torture d'épilation.
Alors, à la question "est-ce que le laser fait mal", la réponse est "oui".
Je serais même tentée de dire que ça fait très mal !

En fait, ça fait mal à chaque flash, donc une fraction de seconde. Mais c'est une fraction qu'on sent passer !

Mais je n'aurais jamais pensé être contente d'avoir mal :-) Je suis sortie de là heureuse.
Bien entendu, on ne voit aucune différence quand on sort de la séance. En plus, je n'avais même pas de rougeurs. J'avais bloqué mon week-end pour m'en remettre mais ce ne fut pas utile puisque je n'avais rien. Ni le jour même, ni le lendemain.

La seule chose est une sensation de chaud. Comme un gros coup de soleil. Je ne savais pas me mettre au soleil (d'ailleurs, c'est interdit) ni même rester dans une pièce trop chauffée (je suis allée à la friterie au soir mais je n'ai pas pu rester car ça faisait trop mal).

Ma dermato m'a fait acheter une crème réparatrice que j'ai utilisé dès que je suis rentrée et les jours suivants. Aujourd'hui, je ne sens presque plus rien.

Mon prochain rendez-vous est quand même dans 2 mois. Je trouve ça long mais la dermato m'a dit que ça se faisait tous les 2 mois. Je crois qu'elle connait son métier mieux que moi donc je lui fais confiance.

Ce fut vraiment un jour important pour moi. Je sais que ce n'est pas grand chose et que je ne dois rien attendre de cette première séance mais c'est quand même un grand moment vu que c'est la première étape dans ma transition (à part le coming-out).
Quand je suis sortie j'étais soulagée. Bon, soulagée que la torture soit finie, c'est vrai :) mais soulagée de ce début de parcours.

Une journée mémorable, quoi :-)

Vivement les autres séances :-) et la suite de la transition !