Pages

samedi 9 novembre 2013

L'opération approche... enfin, presque!

Jeudi je suis allée à Gand voir le psychiatre pour l'opération.
Il faut le voir deux fois. C'était la deuxième fois. Après avoir papoté quelques minutes, la décision est tombée : pas d'obstacle pour l'opération :-)

Me reste donc à attendre bien gentiment à me retrouver en haut de la liste d'attente.

Je revois le chirurgien en avril pour la 2eme fois. J'espère qu'il aura une bonne nouvelle à m'apprendre.
En même temps, il ne faut pas que la nouvelle soit trop bonne puisqu'il faut épiler au laser la zone à opérer!
Déjà au visage ça fait mal, j'ose à peine imaginer à cet endroit :-s
Mais c'est pour la bonne cause!
N'empêche, il faut compter 1 an, voire 1,5 an de laser (8 séances espacées de 2 mois). Donc, il ne faut pas que l'opération soit programmée trop vite.

Certains chirurgiens ne demande pas une épilation laser mais le mien, oui. Donc, je vais le faire.

Toujours concernant l'épilation, je suis allée aujourd'hui continuer l'épilation électrique. Toujours pour les poils blancs au visage. Souci du jour : l'épaisseur des poils vs. l'épaisseur de ma peau.
Les hormones ont affiné ma peau mais pas les poils. Du coup, la dermato a augmenté la puissance électrique et ma peau n'a pas trop aimé. J'ai de gros boutons là où elle a planté l'aiguille. Et ça fait super mal. Je suis obligée de mettre une grosse quantité de crème réparatrice avec un pansement pour que ça guérisse plus rapidement.

Dans les autres nouvelles, je vous disais que j'allais peut-être avoir un chat. Je vous informe que tout ce que j'écris en ce moment est lu et surveillé par le chat en question ;-)
Je ne me suis pas trop foulée pour le nom : Tichat :-) Je voulais l'appeler Grosminet mais il n'est pas assez gros pour ça ;-)
Je voulais l'appeler ainsi car il faut le voir tourner autour de la cage de la perruche. J'ai vraiment l'impression de voir un épisode de Titi et Grosminet ^^ D'ailleurs, j'entends la perruche dire "oh oh, j'ai 'ru voir un 'ros minet" :-D
Faudrait quand même que je lui trouve un nom... Pour rappel, ma perruche s'appelle "2.0" parce que je réfléchissais à un nom... que je n'ai toujours pas trouvé!
Je vais encore réfléchir pour le chat...

Le reste ne change pas beaucoup. Je pense avoir repris quelques kilos mais je n'ose pas me mettre sur la balance. Pourtant, certains jours je suis assez faible parce que je n'ai pas assez mangé. Je ne comprends rien... Mais je crois, en fait, qu'il n'y a rien à comprendre ;-)

Voilà, j'ai fait le tour des quelques bricoles concernant ma vie hautement mouvementée ^^

jeudi 12 septembre 2013

Quelques nouvelles rapidement

Cela fait un moment que je n'ai plus rien écrit ici, je sais. En fait, il n'y a pas grand chose à dire.

Je ne peux pas vraiment dire que ma transition est terminée puisqu'il reste toujours l'opération à faire (pas avant 2015).
De plus, je vais encore et toujours faire de l'épilation électrique. Du laser aussi mais dans une moindre mesure (juste une retouche de temps en temps puisque je suis sur place).
J'ai encore beaucoup de poils blancs et, à mon avis, j'en ai encore pour 6 bons mois à me faire torturer.
D'ailleurs, j'ai fait une pause durant l'été. Non seulement pour me permettre de m'exposer au soleil (marre d'avaler de la vitamine D en fiole) mais aussi pour laisser un peu reposer ma peau.
Je n'ai jamais eu à me plaindre de la dermato qui a fait vraiment un travail remarquable au laser.
Pour l'électrique, même si je me prends quelques belles cicatrices quand je sors de là, elles disparaissent avec le temps si et seulement si je fais attention. Et malheureusement, un jour, j'ai oublié : pas de crème hydratante et exposition au soleil. Ca n'a pas raté : j'ai un trou dans la peau. Ce n'est pas très visible mais vous savez qu'on ne voit que les petits trucs que personne d'autre ne voit ;-)

Niveau moral, tout est redevenu comme avant. Comprendre par là que je trouve la vie toujours aussi chiante et inutile mais j'arrive à nouveau à le cacher. Donc, on peut dire que ça va mieux :-)

En entamant une transition, j'espérais avoir une vie meilleure et, au final je me retrouve avec la même vie. Pas meilleure mais pas pire non plus.
En fait, elle est quand même un peu mieux qu'avant puisque je peux arrêter de mentir à tout le monde et être la personne que je suis vraiment.
Mais je dois quand même continuer à mentir quand on me demande comment je vais.
Et franchement, je préfère que cela reste ainsi. Ca marchait très bien comme ça auparavant, pourquoi changer quelque chose qui marche? :-)
Et dans une vie, ce qui est important c'est comment les gens nous perçoivent.
Les gens veulent me voir heureuse, et bien c'est ce que je leur montre. Ce n'est déjà pas facile d'expliquer à quelqu'un pourquoi j'ai "changé de sexe", je n'ai pas envie de leur expliquer pourquoi je ne suis toujours pas super heureuse. Car pour la plupart des gens, une fois qu'on a changé de sexe, on a plus à se plaindre. Nous sommes subitement censées vivre au pays de Bisounours.

Donc je n'ai pas envie de décevoir mon entourage ou de l'inquiéter. Et vu que je gère tout comme une grande, pas la peine de les encombrer avec mes problèmes ;-)

Puis, je ne vais pas si mal que ça. Je crois que je me fais une fausse idée de la vie. A mon avis, c'est ça la vie. Et faut faire avec :-)

A part ça, rien de neuf. Je sais, c'est difficile de croire qu'après tout ce temps il n'y a rien de nouveau dans ma vie mais c'est pourtant le cas. J'ai une vie tout ce qu'il y a de plus calme avec très peu de nouveautés.

Bref, tout va bien :-)

Ah, je vais peut-être avoir un chat chez moi :-) Je ne suis pas encore décidée, je verrai bien :-)

J'ai, depuis peu, un nouvel appareil photo (un Reflex :-p ) du coup je fais des photos de tout ce que je croise :-)
Je commence tout doucement à les mettre sur Flickr mais ça prend du temps de tout regarder, trier, tagger, renommer et publier :-)
Je ne suis pas encore super douée mais j'espère pouvoir faire quelque chose de potable prochainement.

Ma webradio ne décolle toujours pas. Ce qui me rassure c'est que les quelques personnes qui y passent restent connectées plusieurs heures. Preuve que le concept est bon mais que c'est juste un problème de "publicité".
J'avoue avoir compté sur mes contacts Twitter et Facebook pour faire de la promo en masse et faire venir du peuple mais, à part ma mère sur Facebook, je ne me souviens pas avoir vu une seule personne partager le lien de ma radio.
Twitter j'ai quand même vu passer quelques mentions mais sans plus.
Petite déception, je l'avoue. Comme quoi on ne peut compter que sur soi-même. Et c'est d'ailleurs ce que j'ai commencé à faire en achetant de la publicité sur Facebook. Ca n'a pas été un gros succès mais c'était juste un test donc je crois que je remettrai ça dès que je serai certaine que la radio ne sera pas supprimée fin septembre pour audience insuffisante.
Vous voyez que j'essaie de reprendre les choses en main ;-)

Petit à petit et une chose à la fois ;-)
Et à mon rythme svp :-) (j'ai été fonctionnaire pendant 2 ans, j'ai de l'expérience pour ce qui est de prendre son temps ^^ )

Pour terminer, je souhaite remercier Julie (MissButterfly) et Damia pour les jolies photos qu'elles m'ont envoyées. Ca fait toujours super plaisir de recevoir une lettre et non une facture :-) (une lettre autre qu'une lettre de rappel hein ;-) )
En plus, elles sont douées pour les photos :-)
Bref, merci beaucoup, les filles :-)

Voilà donc les quelques nouvelles rapides. Je dois revoir le psy de Gand vers la fin de l'année, il y aura peut-être d'autres nouvelles à annoncer à ce moment-là :-)

jeudi 27 juin 2013

Grillée 2

Un 27 mars, je vous disais avoir été grillée dans le Métro de le STIB.
Un 27 juin, pareil. Visiblement, les 27 sont des jours maudits pour moi.

Ici, ce n'était pas dans le Métro mais dans un magasin. La vendeuse m'a demandée s'il fallait m'appeler "Madame".

Je ne sais pas quelle était sa pensée à ce moment là. Etait-ce pour m'embarrasser en me faisant comprendre que je suis repérable à des kilomètres ou était-ce dans le but de ne pas faire d'erreur et par la même occasion me faire plaisir.
Je ne le saurai jamais et je pense ne pas vouloir le savoir.

Ces cas sont rares, c'est vrai. C'est le deuxième depuis le début de ma transition (hormis tout au début bien entendu).
Mais c'est deux cas de trop. Si pour le premier le psy m'a dit que c'est normal vu qu'il s'agissait de jeunes et que, paraît-il, ils sont très perspicaces, dans ce 2e cas, il ne s'agit pas de jeunes. Curieuse de voir ce qu'il va me sortir cette fois-ci. Parce que si pour le cas précédent je l'ai cru, ici je vais avoir un peu plus de mal à accepter son explication.

J'étais en vacances et tout se passait bien. Il ne pleuvait que le soir et la nuit tandis que les journées étaient belles. J'avais recommencé à manger normalement sans culpabiliser. Je pensais que tout était en train de s'arranger et que, une fois rentrée, j'allais enfin avoir une vie convenable. Qu'il ne me manquerait plus qu'un job.

Et bien non. Une simple petite question a suffit à tout casser. Retour à la case départ. Et pour tout vous dire, j'ai vraiment envie de retourner avant la case départ.

Quand une telle situation arrive à une autre trans, j'essaie de la réconforter en minimisant la situation. Aujourd'hui, c'est à moi que ça arrive et je me rends compte que tout ce que j'ai pu dire pour réconforter l'une ou l'autre c'était de la connerie. De la connerie parce que si sur moi ça ne marche pas, comment pourrais-je encore être crédible face aux autres trans qui vivent un mauvais moment. Comment pouvoir les réconforter alors que moi-même j'ai envie de tout envoyer balader. Tout ça à cause d'une simple petite question. Une question qui m'a fait comprendre que, aux yeux des gens, je suis un homme. Un homme sous traitement hormonal qui s'imagine être une vraie femme. Mais que tous les traitements et toutes les opérations du monde ne changeront rien. Je suis né(e?) avec des chromosomes de mâle. Je mourrai avec ces chromosomes. Et je me ferai griller régulièrement jusqu'à la fin de ma vie.

Comment pourrais-je encore m'afficher publiquement avec des personnes de mon entourage en sachant qu'on remarque que je suis trans. Je n'ai pas envie que mon entourage soit mal à l'aise à cause de cela. C'est peut-être pour ça que je suis plus souvent seule en public qu'avant. Parce que si mes amis et ma famille me parlent encore et m'invite parfois, c'est chez eux. Mais on ne sort plus comme avant. Peut-être ont-ils peurs d'être vus avec moi? Ca se comprend puisque même moi j'ai peur de m'afficher.

Chaque fois que j'ai l'impression de progresser, il y a un truc qui me fait reculer.

Mais bon, soyons optimistes : ça finira par aller. Je n'arrête pas de dire qu'il faut être patiente. Il faudrait peut-être que j'applique à moi-même ce que je dis aux autres ;-)

dimanche 23 juin 2013

Florilège de transphobie

Il y a eu un reportage (pas super top d'ailleurs) dans 7 à 8 sur TF1 sur des transgenres.
Comme d'habitude, il y a eu des commentaires sur Twitter. Très peu de positifs. Beaucoup étaient négatifs et même transphobes.

Petit florilège de ce qu'on a pu lire sur Twitter pendant l'émission.


Dieu t'as donné un cerveau, pourquoi tu ne t'en sers pas?

Je suis hallucinée de toute cette transphobie


Oui, vite au lit pour être en forme à l'église demain matin pour le lavage de cerveau quotidien



Vos commentaires, là, ils me dégoutent

Avec une étroitesse d'esprit comme cela, oui, en effet

Un monde composé d'une multitude de personnes toutes différentes mais ayant toutes le droit d'être heureuses

Non, merci


Hélas, la greffe de cerveau n'est pas possible non plus



Elle n'en a plus...

Le monde à l'envers ces petits esprits


Je transmets le message à ma mère


Je me disais la même chose en lisant vos commentaires


Il doit y avoir un vol spatial de programmé, non?

J'ai envie d'être vulgaire là...


Celle-là, c'est ma préférée! Je ne l'avais pas encore entendue :-)




On cherche juste à être heureuses, c'est tout. Si cela dérange quelqu'un que des personnes soient heureuses, qu'il lève la main

J'engagerai un bon avocat pour me défendre :-)



Tous ces débiles d'arabes, c'est vraiment inquiétant! Ca te choque? Comme ça tu sais ce que je ressens en lisant ton tweet (sauf que moi, je ne pense pas ce que je viens de dire)

Ce sont les esprits fermés qui conduisent à la fin du monde. Si il n'y avait pas eu d'esprits ouverts, on en serait toujours à dire que la Terre est plate



Pardonnez-les également...


Vu le nombre de transgenres qui existent, tu en as déjà croisé un, c'est sûr. Preuve que nous sommes des personnes comme les autres ;-)



C'est vrai, qu'elle idée de vouloir être bien dans sa peau!


Je ne vais certainement pas avoir peur d'une hypothèse!

Putain mais c'est DEGUEULASSE les blacks! Ca te choque? Ben même commentaire qu'un peu plus haut!

Il ne perdra pas grand chose...

Mauvaise nouvelle : c'est pas interdit! Marie-toi avec ta main droite ;-)
Sans vouloir rentrer dans les clichés moi aussi, on notera que la plupart des commentaires transphobes viennent des musulmans et des catholiques. Comme quoi, religion et ouverture d'esprit n'ont jamais fait bon ménage.

Je ne suis pas contre le fait que des personnes ne nous comprennent pas. Moi-même je ne comprends pas toujours tout! Mais il n'est peut-être pas nécessaire de souhaiter ma mort, de traiter ma mère de pute ou encore de dire que je ne suis pas humaine.

Bref, voilà à quoi nous devons, nous trans, faire face régulièrement. Et pour les trans homos, il faut aussi faire avec l'homophobie.

Pas facile tous les jours, n'est-ce pas?

samedi 15 juin 2013

J'ai donné mon sang

En cette journée mondiale du don de sang, j'ai voulu tester la Croix Rouge.

J'avais déjà essayé de prendre des renseignements : les trans ont-elles le droit de donner du sang en Belgique?

Les informations récoltées me laissaient dans le doute : les gays ne peuvent pas.  Les lesbiennes, par contre, peuvent sans problème.

Il faudrait qu'on me dise pourquoi un couple gays et plus à risque qu'un couple de lesbiennes!

Pour moi, c'est de la discrimination pure et simple envers les hommes homosexuels et je ne comprends pas comment on peut encore accepter ça.

Bref, ça me repoussait un peu et ça me faisait peur. Je n'avais pas trop envie de me faire remballer pour transsexualité !

Mais, il y a une subtilité pour les gays : ils peuvent donner leur sang à condition de ne pas avoir eu de relations sexuelles dans les 4 mois.

Mais, si le médecin se fiait à ma carte d'identité, où je suis toujours répertorié chez les mecs, cela voudrait dire que je suis hétéro (étant attirée par les filles).
Si il accepte de me prendre intégralement pour une femme sans se soucier de ce que raconte ma carte d'identité, alors je suis une lesbienne et j'ai donc le droit de donner mon sang si je n'ai pas changé de partenaire dans les 4 mois.

Donc, rien ne s'opposait à ce que je donne mon sang.  Sauf peut-être le traitement hormonal.

J'avais envoyé un email pour poser la question et le traitement hormonal semblait ne pas poser de problème.

Vu que, comme je l'ai dit, c'était la journée mondiale du don de sang, je me suis dit que c'est l'occasion de tester ça et surtout de, peut-être, sauver une vie.

Comme il y avait une collecte ambulante près de chez moi justement aujourd'hui, j'y suis allée.
J'ai répondu au questionnaire médical sincèrement et j'y ai indiqué, non pas que je suis trans, mais les médicaments que je prends, à savoir oestrogel et spironolactone.  Faut pas avoir fait l'unif pour savoir à quoi sert ce cocktail!

J'ai eu une entrevue avec le médecin qui m'a juste demandé si j'avais changé de partenaire dans les 4 mois.  Mouarf, j'en ai pas eu sur ces 35 dernières années ^^

Donc, aucune contre-indication et me voilà donc allongée à me faire pomper mon sang!

Je suis sortie de là fière de moi. Parce que j'ai, non seulement osé faire quelque chose qui aurait pu me ruiner le moral (c'est toujours difficile de se faire remballer à cause de sa transsexualité) mais aussi parce que j'ai peut-être contribué à la sauvegarde d'une vie.  Et ça, ça n'a pas de prix.

J'ai pris conscience de l'importance du don de sang à cause de ma future opération. Si personne ne donnait son sang, je ne pourrais pas me faire opérer. Parce que, contrairement à ce qu'on pense, ça n'arrive pas qu'aux autres.

Par contre, ça fait mal je trouve. Bon, ce n'est pas une douleur insupportable non plus, mais j'ai quand même eu un peu mal. 

Je ne devais le faire qu'une seule fois. Je crois que je vais renouveler ça dès que je peux (dans 3 mois si j'ai bien compris).
Ca ne dure pas longtemps et si je peux être utile à quelqu'un, c'est avec grand plaisir. Surtout si ça peut lui sauver la vie.

mardi 16 avril 2013

Chirurgien, partie 1

Pas grand chose à raconter mais je suis allée voir le chirurgien aujourd'hui pour la vaginoplastie.
C'était juste une première visite en vue de faire connaissance et surtout d'être sur la liste d'attente.

Le coût sera approximativement de 3000€, une grosse partie étant remboursée par la sécurité sociale.  A mon avis, sur ces 3000€, une partie devrait être remboursée par mon assurance mais je ne suis pas sûre.

L'opération est actuellement prévue début 2015.  Pas de date exacte pour le moment, hélas.
Deux ans d'attente... Ca va être long.  Très long.

Mais, dans un sens, c'est pas plus mal, ça me laisse 2 ans pour trouver 3000€.  Ca va être chaud car même si je trouve du boulot, ça veut dire mettre 125€ chaque mois de côté.  Sans compter mon crédit à rembourser : une 100aine d'€ par mois.  Bref, plus de 200€ à mettre de côté tous les mois pendant 2 ans, ça risque d'être difficile.  Surtout pour le moment où il m'en manque près de 300€ tous les mois.

Ca va m'en faire des petites vieilles à agresser près des distributeurs de billets :-D

Bref, c'est pas la nouvelle du siècle mais être sur la liste d'attente est déjà une bonne chose.  Surtout vu sa longueur!

A suivre...

mercredi 27 mars 2013

Grillée !

La journée avait pourtant bien commencé : aller à la SNCB changer ma carte de réduction et à la STIB changer ma carte d'abonnement avec mon prénom flambant neuf (ouais, enfin, je l'utilise depuis bien longtemps mais officiellement parlant, il est neuf :) ).

Dans le metro, j'ai entendu des commentaires dirigés vers une trans... Etant la seule trans dans la voiture, c'est forcément à moi qu'ils étaient destinés.
Puis, les regards ne trompaient pas.

Je savais que ça allait arriver un jour mais je pensais que ça arriverait plus tôt.

Ca fait mal.

C'est tout mon espoir d'être reconnue comme une femme intégralement (à quelques chromosomes près) qui en prend un coup.

Jamais plus je n'aurai la même assurance.

Jamais plus je ne pourrai sortir accompagnée sans avoir peur que cela se reproduise.  Pas tellement pour  moi, mais pour la personne qui m'accompagne qui risquerait de se sentir mal à l'aise.

Tout allait trop bien ces derniers temps, ce n'était pas normal...

Parce que si une seule personne a pu percer mon secret, cela veut dire que d'autres le peuvent aussi.

C'est mon monde qui s'écroule et j'ai peur.

Je ne la fait pas plus longue, je n'ai pas envie.  Puis, je crois qu'il n'y a pas grand chose à ajouter.

samedi 23 mars 2013

J'ai changé d'identité

J'ai une grande nouvelle à vous annoncer : mon identité est officiellement changée en Sarah :)

Oui, je sais, j'en avais déjà parlé dans mon message précédent mais j'ai l'honneur et la joie de vous annoncer que je suis en possession de la carte d'identité tant convoitée :)

Et cela aura été très vite une fois de plus.  Dossier complet rentré mi-décembre, carte d'identité reçue mi-mars soit 3 mois pour changer d'identité.  C'est de l'express ici :)

Une fois les documents en main, il a fallu faire le tour des sociétés et des administrations pour faire le changement partout.
Globalement, tout s'est bien passé.  Toutes les personnes que j'ai eu en face de moi m'ont toutes dit la même chose "heuu, oui, attendez, je regarde comment on fait" :-D
Mais toutes ont fait le nécessaire avec le sourire.  Parfois même j'ai ressenti de la compassion.
Je n'ai rencontré aucune réticence ni aucune transphobie nulle part.  Comme si c'était quelque chose de normal.
Rien que ça, c'est fabuleux.

Pour la banque, je me suis rendue sur place. Fait en quelques clics. Je dois toutefois retourner à la banque prendre possession de mes nouvelles cartes.  Sauf pour ma carte Visa qui est envoyée par la poste (c'est une autre banque).  D'ailleurs, mon ancienne est déjà désactivée.
Pour ma banque principale, ils ont même accepté de changer ma civilité.  Par contre, pour Visa, non, puisqu'ils utilisent les données de la carte d'identité.

Pour l'électricité/gaz et le téléphone, je l'ai fait par courrier.  J'ai joint mon acte de naissance avec la mention marginale et la modification a été faite dans les 3-4 jours qui ont suivi la réception du courrier, sans le moindre problème.  Ils ont également changé la civilité sans que je le demande.

Pour l'assurance incendie/voiture, je suis allée sur place.  Changement fait sur base de l'extrait de naissance en quelques minutes également.  J'ai demandé pour changer la civilité également et cela n'a posé aucun problème.

Ayant une ancienne plaque d'immatriculation pour la voiture, faire une modification dans mon dossier implique une nouvelle plaque d'immatriculation européenne.  Là, par contre, à la D.I.V. (Division de l'Immatriculation des Véhicules), ils ont été moins sympas.  Faut dire aussi qu'à la DIV, ils sont toujours désagréables.  Limite, on les dérange dans leur sommeil.

Pour la mutuelle, je suis également allée sur place.  La personne a du appeler la centrale pour connaitre la marche à suivre mais ça s'est fait le plus simplement du monde.  J'attends ma nouvelle carte SIS (carte de sécurité sociale (Système Information Sociale).  Cette carte n'est de toutes façons plus beaucoup utilisée puisqu'elle va être remplacée par la carte d'identité petit à petit (l'avantage de la carte d'identité à puce, c'est qu'elle peut servir pour plein de trucs).

Je suis également passée à la bibliothèque faire changer ma carte de lecteur : une lettre à la poste! Ca a pris quelques secondes et tout était réglé.  Toujours, sans commentaire ni air dégoûté du personnel.
Même chose à la médiathèque d'ailleurs.

Pour le WWF, je l'ai fait par email : le jour même je recevais une réponse : changement effectué et nouvelle carte de membre sur la route.
Pour Test-Achats, par contre, pas de réponse à mon mail.  J'ai envoyé une lettre et pas de réponse non plus.  Si ils ne donnent pas de nouvelles, ça sera la résiliation de l'abonnement. Nah :)

Pas de nouvelles non plus du bureau du gouverneur pour mon modèle4 (détention d'arme).

Puis, le dernier endroit fut le club de tir.  Ils n'étaient absolument pas au courant de ma transition. J'y suis allée non maquillée (pour ne pas trop choquer qd même :) ), en demandant de faire un petit changement dans mon dossier, tout en tendant ma nouvelle carte d'identité :) (oui, je la montre à tout le monde pour le moment ^^).  Ce fut la surprise pour eux :)  Mais pas de problème : changement fait sans discuter et nouvelle carte de membre imprimée le jour même.
Bon, je n'y suis pas encore retournée depuis mais ça ne devrait plus tarder (puis j'aimerais retourner m’entraîner un peu parce que ça fait longtemps...).

Bref, le changement d'identité s'est fait sans problème.  J'ai même été très très étonnée de la facilité. Je pensais que j'allais devoir me justifier à chaque fois, mais rien.  Et toujours bien accueillie partout.
La transphobie ne serait-elle présente que dans nos têtes? J'en doute. Mais en tous cas, ici, je n'en ai pas rencontré.

Pour la civilité, là où les données ne sont pas liées au Registre National, ça a été changé sans problème.

Du côté du coût de l'opération par contre, ça fait mal.  Très mal.  Surtout ce mois-ci.
En effet, l'autorisation de changer coûte 50€ comme je vous l'ai déjà dit précédemment.
Mais, vient ensuite d'autres coûts administratifs :

- Carte d'identité : 20€
- Permis de conduire : 16€ (que j'ai eu avant ma carte d'identité d'ailleurs!)
- Nouvelle plaque d'immatriculation : 60€ (30€ la plaque arrière officielle, 20€ la copie avant, 10€ le nouveau support de plaque puisque la plaque européenne n'est plus du même format)
- Photos d'identité : 10€
- Carte STIB (transport en commun bruxellois) : 5€

Soit un total de 111€ ce mois-ci, plus les 50€ de l'arrêté ministériel = 161€.  Voilà ce qu'aura coûté mon changement de prénom.
D'autres frais vont peut-être s'ajouter comme la carte SIS (mais je crois qu'elle est gratuite), carte de banque et autres trucs que j'aurais oublié.

Bref, changer d'identité n'est pas donné mais c'est une nécessité.  Vous n'imaginez pas le bonheur que c'est.  On ne le fait pas par plaisir mais parce que cela devient difficile au bout d'un moment de prouver son identité à l'aide de la carte d'identité.  D'ailleurs, je ne sais pas comment peuvent faire les trans qui ne font pas le changement (ou qui ne peuvent pas, je pense à la France où c'est beaucoup plus compliqué).

Je crois qu'il est inutile de vous donner mon état d'esprit quand je suis allée chercher ma nouvelle carte d'identité.  C'était probablement le plus beau jour de ma vie! L'opération sera certainement le plus beau jour mais, pour le moment, c'est cette identité qui correspond à la personne que je suis vraiment.  Plus besoin de remettre des fringues d'homme pour aller chercher un colis à la poste ou dans un point Kiala. Plus besoin de me cacher quand je vais m'entraîner au tir, ne plus avoir peur quand je passe la frontière, ne plus avoir peur lorsqu'on me demande ma carte d'identité pour l'une ou l'autre raison.
Ce changement d'identité représente ce qu'il pouvait m'arriver de mieux en ce moment.  J'y accorde peut-être trop d'importance, mais c'était pour moi quelque chose d'important, aussi important que l'opération.
La vaginoplastie, c'est quelque chose de privé, qui ne se voit pas.  Donc, on le fait pour soi (et accessoirement pour se mettre en maillot à la plage :-D ), tandis que le changement d'identité, c'est quelque chose que tout le monde peut voir. C'est une reconnaissance de la société. Et ça, c'est super important.

Je vous avais dit que j'allais fêter ça dignement. Malheureusement, je n'ai pas pu le faire car passer d'une administration à l'autre, ça prend du temps.  De plus, j'ai eu pas mal de boulot (et j'en ai encore).  Sans compter que j'ai été malade.  Bref, je n'ai pas encore fêté ça.
D'ailleurs, je ne sais pas si je vais le faire.  Parce que fêter ça seule, bof quoi.  Je voulais réunir tous mes amis mais j'ai pas la thune pour ça.  Puis, j'ai l'impression que mon entourage ne mesure pas l'importance de cette nouvelle identité officielle pour moi.  Ce qui est normal : il faut être dans le cas pour comprendre.
Donc, je pense que je vais me payer soit un petit resto (j'ai envie d'aller dans un resto avec buffet à volonté, ça fait super longtemps que je n'y suis plus allée) soit une petite journée en Allemagne quand la météo le permettra (il a encore neigé un peu aujourd'hui!).
C'est un peu dommage car je voulais marquer le coup.  Ce genre d'événement ne se produit qu'une fois dans la vie.

Pour conclure : je suis hyper contente. Le changement s'est fait rapidement (je ne compte pas le temps perdu pour les mauvaises attestations) et sans difficultés auprès des différentes institutions privées ou publiques.

Encore une fois : avoir une loi qui facilite le changement d'identité, ça a du bon.
Prochaine étape : l'opération qui me permettra de changer le M en F sur la carte d'identité. D'ici 2 ans à mon avis.

mardi 5 février 2013

Une nouvelle étape de franchie!

Ce matin, je relève mon courrier.
Et là, je me dis "zut, la journée commence mal!".
En effet, se trouvait dans ma boite aux lettres une enveloppe émanant du ministère des Finances.

Ce genre de lettre, quand on la reçoit, ce n'est jamais très bon.
Je l'ouvre, et je découvre ceci :



Là, ça change tout! La journée qui s'annonçait mauvaise ne l'est pas du tout!!!
Alors ça, Madame, c'est de la nouvelle comme on aime en recevoir tous les jours :-)

J'ai donc reçu l'autorisation de changer de prénom!
Je suis allée immédiatement au service des finances de mon canton payer les 49€ pour recevoir le reste du dossier :



Ceci est donc l'arrêté royal me permettant de changer de prénom.
En effet, la ministre de la Justice a donné son accord mais il faut encore faire quelques démarches administratives avec ce document.

Pour cela, direction ma commune de naissance.  Heureusement que le pays est petit et surtout que je n'habite pas loin de ma commune de naissance.

Sur place, on enregistre ma demande en me remettant ce document :


La suite est très simple : l'Etat Civil de cette commune va inscrire dans le registre national mon changement de prénom.  Une annotation sera faite sur mon acte de naissance mais uniquement l'acte littéral.  Donc, lorsque je demande un extrait d'acte de naissance (demandé généralement), il ne sera fait mention d'aucun changement.  Il y aura juste mon prénom "Sarah" :-)

Inutile de vous expliquer mon état d'esprit toute la journée :-)
Surtout quand on sait que j'attachais autant d'importance à mon changement de prénom qu'à l'opération (bon, ok, un peu plus pour l'opération ;-) ).

C'est une étape hyper importante pour moi.  Aujourd'hui, ça a été l'euphorie, je vous raconte pas :-p

Comme je l'ai dit sur Twitter : ça c'est de la pu**** de bonne nouvelle :-p

A présente, le Registre National va contacter ma commune de résidence afin de me convoquer pour commander ma nouvelle carte d'identité.  Je ne sais absolument pas combien de temps cela va prendre mais j'espère que cela ira vite.

Une fois la carte d'identité en main, viendront les réjouissances : faire enregistrer le changement à la compagnie de gaz, du téléphone, la mutuelle, le Gouverneur (pour ma détention d'arme), la banque, ma proprio et j'en passe.  Bref, je sens que je vais passer quelques heures à faire des courriers partout et, à chaque fois, devoir justifier le changement (du moins dans les grandes lignes).

J'ai effectivement entré ma demande en septembre mais elle a été refusée car le dossier n'était pas complet (voir mes autres billets).  J'ai complété le dossier avec les nouvelles attestations à la mi-décembre.  Il aura donc fallu 1 mois et demi pour recevoir mon autorisation! On est bien loin des 6 à 12 mois prévus!

Je n'en reviens toujours pas.  J'ai un peu de mal à réaliser, je vous l'avoue.  Je suis sur un petit nuage aujourd'hui :-)  A mon avis, je vais avoir des difficultés à m'endormir :)

Alors, non, je n'ai pas fêté ça.  Je fêterai ça quand j'aurai ma nouvelle carte d'identité en main et que je serai absolument sûre que le changement est bien enregistré et effectif.  A l'Etat Civil de Charleroi on m'a dit que cela prendrait une 10aine de jours pour que cela soit enregistré au Registre National.  Je suppose donc que d'ici 2 mois j'aurai ma nouvelle carte d'identité.  Mais je préfère quand même ne pas trop faire de pronostic, on ne sait jamais comment cela se passe dans l'administration (1 mois et demi au lieu de 6 à 12 mois, c'est déjà merveilleux, je ne veux pas trop en demander ;-) ).

Petite anecdote, ce document :


60 jours pour faire enregistrer ma demande à la commune... Mouahahaha : tout a été fait dans les 5h :-D
Comme si j'allais attendre plus longtemps, non mais :)

Petite mention positive pour les fonctionnaires : tous ont été d'une gentillesse exceptionnelle avec moi!  Ils n'étaient pas tous au courant de la marche à suivre mais ils étaient tellement gentils :-)
Faut dire aussi qu'ils ne doivent pas faire des changements de prénoms tous les jours ;-)

Autre mention positive pour le pays cette fois : avoir des lois qui permettent de faciliter la vie des trans, ça a quand même du bon.  Pas de juge, pas d'avocat, pas de tribunal.  Le changement coûte 49€ (+ la carte d'identité qui tourne autour des 20€). Les demandes sont généralement acceptées.
Pour une fois qu'une loi est une bonne loi, ça mérite d'être précisé et félicité :-)


Bref, aujourd'hui est un grand jour et j'attends avec impatience ma nouvelle carte d'identité afin de fêter ça dignement :-p